Peau et muqueuses enflammées, intestins irrités ?

Peau et muqueuses enflammées, intestins irrités ?

Adoptez l’Aloe Véra, ses propriétés curatives vont changer votre vie !

L’Aloe Véra protège, guérit, répare et régénère la peau, les muqueuses et le système immunitaire, ce qui en fait un remède naturel de premier choix.

L’aloé Véra ou  Aloès est une plante de la famille des cactées qui contient 99 % d’eau et 1 % de produits actifs qui agissent en synergie. On utilise ses feuilles.

1 – Principes actifs

Pour mieux comprendre  pourquoi cette plante est étonnante, on récence parmi ses principes actifs

Des vitamines dont :  

Vitamine A : Améliore la vision, favorise la santé de la peau et des os, protège les cellules des radicaux libres. Vitamine B1: Nécessaire à la croissance des tissus et à la production d’énergie.
Vitamine B2
: Action commune avec la vitamine B6 pour la formation du sang.
Vitamine B3
: Aide à régulariser le métabolisme.
Vitamine B6
: Action commune avec la vitamine B2 pour la formation du sang.
Vitamine B9
: Antianémique, favorise la régénération des globules rouges.
Vitamine B12
: Indispensable au métabolisme, facteur énergétique pour les fonctions nutritives du corps et favorise la formation des globules rouges.
Vitamine C
: En association avec la vitamine E, combat l’infection par stimulation du système immunitaire, favorise la cicatrisation et maintient la santé de la peau.
Vitamine E
: Avec la vitamine C, protège la membrane des cellules et aide à combattre les infections et à les guérir.

Plus de 20 sels minéraux tous essentiels à l’organisme :

Calcium : Croissance des os et des dents, en association avec le phosphore
Chlore
: Antiseptique et désinfectant.
Chrome
: Facilite la régulation du taux de sucre dans le sang et le système circulatoire.
Cuivre
: Oligo-élément indispensable à l’équilibre de l’organisme, et la formation du sang.
Fer :
Apporte l’oxygène aux globules rouges et favorise la résistance à l’infection.
Magnésium :
En association avec le manganèse, maintient le bon fonctionnement du système nerveux et des muscles.
Manganèse :
En association avec le magnésium, maintient le bon fonctionnement du système nerveux et des muscles.
Phosphore :
Croissance osseuse, en association avec le calcium.
Potassium
(sorbate de potassium) : Régulation des composants fluides du sang et des muscles.
Sodium :
Avec le potassium, maintient les niveaux d’équilibre de l’eau dans le corps, transporte les acides aminés et le glucose vers les cellules.
Zinc
: Stimule le système immunitaire et l’activité des protéines dans la cicatrisation.

Des acides aminés :

Ce sont des protéines qui ont un rôle dans toutes les fonctions de l’organisme  mais que ce dernier ne peut fabriquer lui-même. Ils servent à fournir de l’énergie, participer aux fonctions cérébrales (y compris celles d’ordre émotionnel) intervenir dans la régénération des tissus, …

Enormément d’enzymes dont :

L’Amylase : agit sur la décomposition des sucres.

Cellulase : aide à décomposer la cellulose.

Bradykinase : stimule le système immunitaire.

Catalase : enzyme diurétique qui va favoriser la diurèse et éviter l’accumulation de l’eau dans le corps.

Lipase : favorise la digestion des liquides.

Des anthraquinones :

Ils ont des propriétés analgésiques et laxatives. On retrouve d’ailleurs des anthraquinones dans le séné, la bourdaine, la rhubarbe.

Dans l’aloé véra ce sont principalement de l’aloïne et de l’émodine. Ces substances,  présentes dans le gel juste sous la peau, agissent comme de puissants défenseurs vis à vis des prédateurs, ce en plus des épines des feuilles :

L’aloïne est une molécule purificatrice, mais aussi émétique, c’est-à-dire qu’elle donne envie de vomir. Séchée, elle a autrefois été utilisée pour fabriquer des laxatifs On l’emploie encore dans certaines boissons alcoolisées, à faible doses, pour les rendre un peu plus amères.

L’émodine est puissamment laxative et nettoie littéralement tout le tube digestif.

De la lignine qui permet l’absorption des produits au travers de muqueuses de l’organisme et en particulier du tube digestif.

Des saponines éléments qui ont des actions nettoyantes sur tous les tissus

Des sucres mono et polysaccharides dont un en particulier l’acémannane qui va soutenir et stimuler le système immunitaire.

2 – Pourquoi l’utiliser ?

Pour son action extraordinaire sur les muqueuses et la peau. Il suffit de passer une feuille sur la peau pour une action de cicatrisation, nettoyage de la peau et blessures externes.

USAGE EXTERNE :

peau enflammée, irritée, cicatrices, marques sur la peau, infection fongiques, petites tumeurs à la surface de la peau, acné, blessures, plaies, agressions et infection :

Poser la feuille directement sur la peau. Le gel va permettre la reconstruction des tissus. Voir mise en œuvre plus bas.

USAGE INTERNE :

La peau et le système digestif sont tous deux des surfaces d’échange entre le milieu extérieur et le milieu intérieur.  Ce que fait l’Aloé vera sur la peau, il le fait également sur le système digestif lorsque l’on ingère le gel.

C’est un anti-inflammatoire du système digestif . Les enzymes et anthraquinones et autres principes vont venir digérer les produits que l’on a en stagnation dans les intestins. Le gel a des propriétés extrêment calmantes du dystème digestif.

C’est un excellent anti-inflammatoire en cas de colite, maladie de crohn,  intestin irritable, intestin irrité et inflammation.

Il va avoir une action adoucissante en cas de constipation, diarrhée, fermentation intestinale.

SYSTEME IMMUNITAIRE :

Ingérer l’Aloé Véra va générer un véritable boost du système immunitaire. Il va favoriser la multiplication des lymphocytes et facteurs anti-tumoraux.

Il va soutenir la population bactérienne de notre tube digestif qui représente l’essentiel de notre immunité. L’Aloé Véra va nourrir toutes ces bactéries avec ses polysaccharides et fibres solubles.

3 – Comment l’utiliser ?

Je déconseille fortement les gels et boissons que vous allez trouver dans le commerce.

Le produit est dénaturé, transformé, chauffé, mixé à haute vitesse et bourré de conservateurs.

On va utiliser une feuille fraîchement cueillie ou achetée en magasin bio. Elle sera à conserver au réfrigérateur. On utilise la plante dans son intégralité, avec très peu d’oxydation ni de montée en température.

Il faut débarrasser la feuille de sa base en coupant un tronçon. On voit au centre un épais gel.  Consommé directement, il sera très amer et extrêmement laxatif à cause de ses anthraquinones comme évoqué plus haut. Cela peut être utile en cas de constipation mais être vigilant sur les quantités.

Pour se débarrasser des anthraquinones : couper la feuilles en tronçons et la faire tremper dans de l’eau au minimum 30 minimum. Les principes amers vont rester dans l’eau. Lorsque vous retirerez les tronçons l’eau sera jaune.

Couper les tronçons en deux et à l’aide d’un couteau effilé posé à plat raser l’intérieur de la peau dans sa partie supérieure et inférieure pour dégager le gel.

Ne pas jeter les feuilles mais les garder au réfrigérateur : on va les passer sur la peau et faire pénétrer pour l’usage externe.

Pour l’usage interne, couper des petits dés de gel que vous pouvez croquer nature ou en salade. Dans ce cas, les propriétés sont intactes, pas de transformation, pas d’oxydation.

On peut également confectionner une boisson qui va agir comme un véritable pansement pour le tube digestif

Couper des petits tronçons

rajouter du curcuma finement coupé pour un broyage rapide,

rajouter du miel pour sucrer ou du xylitol qui possède un indice glycémique plus faible.

un jus de citron pour la conservation.

Mixer le moins longtemps possible avec un blender qui tourne vite.

On peut consommer ce gel gélatineux tel quel, le rajouter à un jus de légume.

1 feuille = environ 3 jours de boisson

L’idéal est de consommer ce jus le matin pour son action anti-inflammatoire et de nettoyage tout au long de la journée. Action sur les symptômes liés à l’hyper irritation et hyper acidité du système digestif. L’effet est quasi immédiat.